Envie de participer ?

Vincent Bourhis (coach R2) "Le bonheur est sur le pré"

Publié il y a 1 mois par

Vincent Bourhis (coach R2)  Le bonheur est sur le pré

Pour le nouveau coach de la réserve ce n'est (peut-être) que le début du chemin. Nouveau challenge...l'intégration de la Commission Technique du District Gironde.

"ITINÉRAIRE D'UN ENFANT....GRISÉ "

 

Doué et dévoué pour...et grisé par...le ballon rond.

"On doit tout faire en fonction du ballon, c’est l’acteur principal. Sans ballon, il n’y a rien. La balle est la mère, la source de vie du football"...
c'est ce que dit à qui veut l'entendre Vincent Bourhis jeune diplômé CFF3, arrivé au FC. Libourne en 2017, capé de ses diplômes BMF puis BEF (UEFA A), et passé par les postes d'éducateur U19 (R1), U18 (R1) et responsable U19, éducateur U16 (R1),entraîneur adjoint senior (R2)
a obtenu depuis quelques  quelques mois le poste de coach de l'équipe réserve (R2) succédant à  Germain Maulun... mais, pas que...

 "Le pion", non pas sur l’échiquié, mais des élèves du collège des Dagueys de Libourne a ajouté cette saison une corde à son arc et relève depuis quelques semaines un nouveau challenge en étant  devenu Membre de la Commission Technique du District de la Gironde de Football

Mais où, ce passionné de football puise t-il son inspiration, sa motivation, sa volonté et sa ténacité qui l'illustrent parmi ses coreligionnaires ? C'est ce que le site du FC. Libourne a voulu savoir.

Vincent Bourhis : " C'est ma cinquième saison au club de Libourne, où je suis arrivé en tant qu'entraîneur des U19 et je commençait tout juste à me diplômer et c'est dans ce club que j'ai vraiment commencé à me former. Je me suis occupé en tant qu'éducateur  des U19 (R1), puis les U18 (R1) et deux fois les U16...et la saison dernière comme adjoint de Germain Maulun. Et j'ai été contacté par le Président Serge Desport, puis par Franck Vallade et Simon Adoue saison j'ai pris en main le coaching de l'équipe réserve qui évolue en R2. C'est un poste que j'aime bien et auquel j'aspirai...que je souhaitai (rire)..."

En quoi consistera ton engagement auprès de la Comission Technique Départementale du District de la Gironde de Football ?

Vincent Bourhis : " Eh bien, à assurer la gestion, la promotion et le développement du site sur le territoire girondin et être présent sur différentes actions, notamment sur le foot d'animation, et toutes actions de détections pour les garçons et les filles de la catégorie U12 à U16. Alors je me suis retrouvé  en Commission parce qu'ils ont eu besoin de quelqu'un, un jour, sur une action détection U16 dans le libournais, et ils ont fait appel à moi, bien que ne faisant pas parti de la commission et comme j'ai répondu présent pour les dépanner en quelque sorte au départ...ils m'ont proposé de rejoindre la commission technique et d'en devenir membre...ce que j'ai accepté bien évidemment étant passionné par les jeunes. Alors, sur le terrain il y a plusieurs actions avec notamment l'observation lors des matches, des tournois chez les jeunes et de détecter les futurs potentiels pour ensuite concevoir des équipes départementales par catégories d'âges qui serviront aux équipes ligues et ensuite qui finiront au niveau national. Donc, c'est une mission qui s'étend sur tout le territoire français, au sein des ligues et au sein des départements et cela permet d'avoir un suivit des joueuses et joueurs et de les connaître, de savoir où ils jouent et de les suivre.


 

Ce qui nécessite donc une grande disponibilité?
Vincent Bourhis : " Exact! Cela nécessite beaucoup de temps à mettre à la disposition de la Commission, mais nous sommes plusieurs et nous nous répartissons les tâches, parce qu'il faut être présents les samedis et dimanches, les mercredis après-midi et naturellement...en plus de l'activité d'entraîneur de l'équipe seniors R2 "La R2 étant l'antichambre de la N3"...Oui, c'est clair...ça occupe le temps, mais mon poste de surveillant dans le Collège des Dagueys me permet de remplir ma mission...sereinement et j'espère que le Président de la cCommission Ali Rafi sera satisfait de mon travail"

Une fois détectés, que font ou que deviennent les joueurs et joueuses?

Vincent Bourhis : "Il faut savoir que ce qui est entrepris est fait pour la FFF...ce sont des joueuses et joueurs qui peuvent peut-être intégrer un Pôle Espoir comme celui que nous avons un à Talence, qui est en quelque sorte 'LE' Centre de Formation de la Ligue de Football Nouvelle Aquitaine qui aspire a former des joueurs dans des structures professionnelles et cela permet de placer ces joueurs dans d'autres structures, des sections sportives premier cycle, puis second cycle mais il n'y a pas que des actions de détections, il y aussi des actions de soutiens aux clubs comme la validation des labels, d’accompagnement sur l'obtention des labels pour les clubs ce qui est très important ainsi qu'un volet formation des dirigeants et des éducateurs."

Un dévouement, bénévole...mission proche du sacerdoce, procurant "le bonheur" de pouvoir communiquer son savoir.
Depuis 1996, année où il eu le bonheur de chausser ses premier crampons, Vincent Bourhis fait son chemin, en sachant sûrement que......"Le bonheur ne se trouve pas au bout du chemin, mais tout au long de la route."

Webmaster

 

toute l'association

Commentaires