Envie de participer ?

N3 3ème journée : Libourne -Tartas. "La vie n'est pas un long fleuve tranquille"

Publié il y a 1 semaine par

N3 3ème journée : Libourne -Tartas.  La vie n'est pas un long fleuve tranquille

Les pingouins enregistrent un deuxième match nul d'affilé samedi soir sur leur terrain de Moueix, dans le cadre de la troisième journée de championnat. Score final 3-3. Le coach des bleus et blancs très en colère va siffler, dès la reprise de l'entraînement de lundi...la fin de la récréation.

Menés au score contre le cours du jeu dès la 16ème minute...sur une erreur de défense (0-1) les pingouins ont réagit aussitôt, sans laisser à Tartas le temps de savourer leur premier but en mettant la pression sur leur adversaire et obtiendront l'égalisation sur un centre tendu de Janin suivit d'une erreur d'un défenseur Tarusate (gentilé des habitants de Tartas) qui détourne le ballon dans le but CSC 2 minutes plus tard (1-1.18ème) et ce devant les 300 aficionados libournais qui avaient pris place dans les travées du stade Moueix pour assister à la première rencontre à domicile du championnat N3 2021/2022 ,.
Mais, hier soir, ce sont les landais de Tartas qui avaient peut-être le plus "la gnac" et reprirent l'avantage...sur  un coup franc et les bleus et blancs se retrouvèrent, à nouveau, menés au score (1-2. 37ème). Le banc tordait le nez...le coach affichait "son agacement".
Sur ce les libournais réagissaient et reprenaient le jeu à leur compte.
44ème - Corner en faveur de Libourne, Anthony Castera reprend le ballon de la tête et remet les deux équipes à égalité 2-2  et l'arbitre renverra les deux équipes aux vestiaires.

Après la pause et la remise des pendules à "l'heure  Valladienne"à la 53 ème, Vincent Sorin déborde sur l'aile droite, centre et Remy Coutery glisse le ballon au fond des filets et donne l'avantage au libournais 3-2. La victoire est  au bout du pied. On y croit côté libournais.
44ème -  Vincent  Sorin écope d'un second et généreux carton jaune de la part de l'arbitre qui l'invite aller prendre sa douche en solitaire et les pingouins se retrouvent à 10 contre onze.

Le temps réglementaire s'est écoulé...le score est toujours favorable au pingouins...les 3 points de la victoire semble dans la poche.

92éme - ....Les landais poussent...ils y croient encore... ils sont en surnombre...et sur une nouvelle erreur de défense, ramènent les libournais à la réalité. BUT et égalisation . 3-3 score final. La messe était dite et l'heure du sermon allait sonner.


(photo Francis Joseph -Sud-Ouest)

 

"Du rêve à la réalité...s'écoulèrent 92 minutes."

"On fait basculer le match en notre faveur, on a deux autres occasions de but à la 78' et la 80' pour tuer le match...on ne conclut pas...on ne maîtrise pas le jeu pour conserver l'avantage...et dans le temps additionnel on se prend un but sur une erreur de défense. Résultat...on perd 2 points. C'est hallucinant!" 

Le ton était donné (comme disait Alain, l'ancien président du même nom).

Franck Vallade particulièrement énervé, pour ne pas dire très en colère samedi soir, après la contre performance de son équipe va ruminer sa sa rage et, dès lundi soir, remettre les choses en places et remobiliser ses troupes en les appelant à "une réaction...avec la manière", dès le week-end prochain en Coupe de France.

Réactions :

"On loupe une interception...on fait une erreur technique...et ils ont un joueur qui se retrouve seul dans les 18 mètres et sur la seule occasion qu'ils ont...ils marquent ce but...on arrive à revenir et on savait que Tartas était très bon sur les coups de pieds arrêtés parce qu'ils ont de grands joueurs et on prend un deuxième but sur un coup-franc, donc...sur leur point fort...'annoncé'...on prend ce but...j'hallucine! Heureusement, avant la mi-temps on revient à 2 partout, ce qui nous redonne de l'espoir...mais ce qui me gène un peux c'est qu'on maîtrise moins la rencontre alors que j'ai des joueurs de ballon...alors c'est vrai que la sortie de Théo Montavit a été préjudiciable parce que c'est un joueur qui sait garder les ballons et à la fin du match on a un ballon dans les 18 et au lieu de le garder, on le dégage bêtement au lieu de le maîtriser... il y a un cafouillage... le ballon revient dans les pieds d'un landais et... boum...ils égalisent et on se fait punir! En plus, l'arbitre qui commet une petite erreur en nous expulsant Vincent Sorin qui jouait le ballon et pas le joueur et malheureusement quand on doit garder ces ballons précieux et l'avantage au score...eh bien on ne sait pas. En plus j'avais trois titulaires qui n'étaient pas là parce qu'il y a des blessés...mais on fait avec l'effectif que l'on a...tout le monde a le droit de jouer, et aussi de s'exprimer et c'est vrai on a aussi deux occasion à la 78' et la 80' et on ne finalise pas par précipitation ou par maladresse...ce sont des détails qui font la différence et derrière on prend le bâton pour se faire battre par une équipe qui ne nous avait pas vraiment mis en danger dans le jeu, mais qui est opportuniste. Résutat on prend un point au lieu d'en prendre trois...et c'est frustrant. Je suis très, très en colère et le ferai savoir lundi!"

Place à la Coupe de France le week-end prochain puis le déplacement à Anglet pour la 4ème journée de N3.

Crédit photos : Francis Joseph (Sud-Ouest), Benjamin Michel (FCL)

 

Photos associées : FC. LIBOURNE - TARTAS SAINT YAGUEN

Photos Francis Joseph (Sud-Ouest), Benjamin Michel (FCL)

Commentaires