Envie de participer ?

FC. Libourne - Stade Poitevin : Une victoire 2-1...avec la râge de vaincre!

Publié il y a 1 mois par

FC. Libourne - Stade Poitevin : Une victoire 2-1...avec la râge de vaincre!

Franck Vallade "Mes joueurs ont fait preuve d'une grande solidarité et d'une débauche d'énergie extraordinaire"

Les Pingouins du FC. Libourne se sont imposés sur la pelouse du stade J-A Moueix 2-1 face à Poitiers ce samedi, en ouverture de la 11ème journée de N3. Une victoire importante pour les libournais qui se rapproche des leaders avec toujours un match de retard et l'attente du verdict de la commission qui statue à la LFNA concernant la rencontre Lège Cap Ferret - Libourne comptant pour la 6ème journée, interrompue par l'arbitre à la 35ème minute, le 23 octobre dernier....verdict qui devrait être annoncé dans la semaine.

Les libournais savaient qu'il fallait mettre la pression sur leurs adversaires du jour, préoccupés par leur prochaine rencontre de Coupe de France et...d'entrée de jeu les coéquipiers de Clément Janin imposaient leur jeu voulant bien faire comprendre aux Poitevins que les Pingouins avaient la ferme intention de rester maîtres sur la banquise.
 

LA DÉFENSE DÉCLENCHE L'ATTAQUE

Bis repetita...Après l'avoir présentée, le week-end précédent, au public Bayonnais, les pingouins offriront d'entrée, au public de Moueix... "une merveille" de combinaison partie de la défense, qui distribuera le ballon. D'une touche de balle. Tous les joueurs de Poitiers regarde le ballon circuler  dans les pieds Libournais qui avancent, avancent...le ballon terminant dans les pieds d'Ibrahim Batta qui d'une passe millimétrée offre le ballon à... Anthony Castera qui, coupe le ballon de l'extérieur du pied droit, au premier poteau surprenant le gardien et un défenseur et... glisse le ballon au fond des filets,  confirmant la détermination des libournais et leur collectivité, jetant le froid dans le dos des Poitevins. " Ça part de derrière, tout le monde la touche, sauf les joueurs de Poitiers et l'on marque ce premier but grâce à une des combinaisons que l'on travaille toute la semaine et quand on peut les mettre en place on est heureux quand ça se finalise..." déclarera Franck Vallade. 1-0 (2')
À voir et à revoir sur la page Facebook FC. Libourne Officiel.

Glacés et médusés, les joueurs de Xavier Dudoit baissent la tête et essaieront de réagir, mais... 13 minutes plus tard un décalage dans la défense se fait et Benjamin Geffray d'une belle frappe des 18 mètres envoyait le ballon au fond des filets du Stade Poitevin à la 15ème minute. Poitiers était mené 2-0. Le quart d'heure d'observation était atteint et la victoire Libournaise pointait son nez à l'horizon.
Le terrain, suite aux intempéries de ces derniers jours, se dégrade petit à petit et le jeu devient de plus en plus difficile. Il reste une trentaine de minutes avant la mi-temps durant laquelle Youssef Zidane devra malheureusement quitter ses coéquipiers suite à une douleur derrière la cuisse gauche, due vraisemblablement à un claquage...l'échographie le dira.


(Crédit photo Sébastien Carlier, Sud-Ouest)

Le scénario virerait-il à la catastrophe? Le banc fait rentrer le jeune joueur Éliel qui malencontreusement commet une faute dans la surface et l'arbitre pointe du bout du doigt le point de penalty. (38'). Le Poitevin Junior Medes tire mais trouve le... "POTEAU!"...le ballon revient dans le jeu, un second tir se heurta aux réflexe de Pierre Portets qui du pied empêche le ballon d'aller au fond des filets Libournais. "OUF !"
Le stade se lève et applaudit "Pierrot" congratulé par ses coéquipiers.

Le score restera inchangé jusqu'à la mi-temps.

SO-LI-DA-RI-TÉ

En seconde période le terrain deviendra de plus en plus difficile et une "bataille monstrueuse" s'installe (dira le coach libournais), qui retiendra "...Une grosse solidarité de la part de ses joueurs qui se battra partout face à une équipe de Poitiers très physique et rugueuse, mais le groupe a été très présent."
Xavier Dudoit fera rentrer son attaquant vedette (57') et à la 61' c'est Christopher Fourmy qui trouva une faille pour réduire le score au tableau (2-1).

Franck Vallade :"Malheureusement on prend se 'cagot' qui nous fait du mal tout en faisant du bien à Poitiers, et à partir de là s'installe un combat permanent dans tous les coins du terrain mais mes joueurs ont fait preuve, je le re-dit, d'une grosse solidarité et d'une débauche d'énergie extraordinaire, sachant qu'en plus Remy Gauthier, derrière, a pris un mauvais coup...il avait une grosse entorse et sa cheville a doublé, mais il a tenu çà rester sur le terrain jusqu'au pour  rester avec ses coéquipiers et sincèrement, encore une fois, je veux tirer un grand coup de chapeau au groupe."

Prochains rendez-vous à Niort (8ème) pour la 12ème journée dimanche 12 novembre et s'en suivra ensuite, à Libourne, la 9ème journée de rattrapage et la réception de Bressuire le samedi 18 décembre, avant la trêve hivernale .

Webmaster

 

Commentaires