Envie de participer ?

COUPE DE FRANCE (4ème tour) : Le quart d'heure charentais n'était pas d'actualité !

Publié il y a 3 semaines par

COUPE DE FRANCE (4ème tour) : Le quart d'heure charentais n'était pas d'actualité !

À Baignes, après 2 buts d'Anthony Castera, Benjamin Geffray et Clément Janin mettent "du beurre dans les épinards". Victoire 1-4 des pingouins qui se qualifient pour le tour suivant.

Dans les Charentes,quand quelqu'un est en retard on a tendance a évoquer "le quart d'heure charentais"...Ce qui est une manière ironique de le dédouaner de la bonne quinzaine de minutes de retard au rendez-vous.

Cependant, les joueurs de l'Alliance 3B, Barbezieux-Baignes- Barret qui recevaient les Pingouins dans le cadre du 4ème tour de la Coupe de France, ont tenu à profiter de l'occasion qui leur était donnée, pour prouver à leurs voisins départementaux et notamment girondins, qu'il ne s'agissait que d'une légende de mauvais goût et qu'en Charente ont peut être à l'heure et ne pas attendre les fameuses 15 minutes pour faire "rentrer comme dans du beurre" (spécialité locale, la rencontre se déroulant à Baignes) le ballon au fond des filets libournais, suite à un corner et une petite erreur du gardien Tymotéusz Skrzipek, et mettre de ce fait le tableau d'affichage à l'heure...charentaise : 1-0  (14ème) .

S"en suivirent 30 minutes de course effrénées après le score malgré de très belles occasions de Mehdi Zinga et un retour au vestiaire, pour pingouins la tête baissée se doutant que les cloches allaient sonner.

Ce qui se fit sans tarder et Franck Vallade prouva qu'il n'y avait pas que Patrick Bruel qui savait se... "Casser la voix".
Les quelques minutes de récupération, bien huilées, ramenaient les libournais à la réalité et le coach voyant que Remy Couterry se plaignait d'une petite douleur à une cuisse, fit entrer Anthony Castera et changea quelques peu la disposition, dans le jeu, de ses joueurs .

La piqûre de rappel faisant un effet immédiat, la seconde période tourna à l'avantage des pingouins qui inscrivirent 4 buts faisant ainsi respecter la hiérarchie. Anthony Castera mettait les deux équipes à égalité avant de récidiver avec un second but (51' et 67')... Benjamin Geffray et Clément Janin aggravant le score en faveur des libournais ce qui mettait... "du beurre dans les épinards" .
Score final 1-4, les pingouins tenaient leur billet pour le 5ème tour.

Réaction

Franck Vallade :"Quand on donne à manger à son adversaire...il vous met un but"

"  En première période on ne sait pas comment on fait pour prendre ce but suite à une erreur malheureuse du gardien qui échappe le ballon qui va dans les pieds de l'adversaire et 'on lui donne à manger'. Et quand on donne à manger à l'adversaire...il vous met un but...tranquille, et on est mené 1-0 face à une équipe qui n'a rien montré jusque là.  On fait deux erreurs consécutives , la première qui emmènent un corner contre nous et la seconde celle du gardien malheureux et o n prend un but idiot. Mais bon...c'est comme ça, ça fait parti du jeu, c'est le football...   Alors bien entendu, à la mi-temps, comme je trouvais que c'était scandaleux j'ai gueulé et je leur ai dit que l'on avait pas le droit de prendre un but contre cette équipe et de se laisser bouger comme ça. C'est vrai que l'on a eu encore plein d'opportunité en seconde période mais que l'on n'a pas conclues et je pense que le jour où l'on va tomber sur une équipe bien en jambes et bine physiquement et meilleure techniquement on risque d'avoir des surprises...j'en suis persuadé. Maintenant, le week-end prochain c'est le retour au championnat avec la réception du Stade Bordelais...une des meilleures équipes du groupe et il va falloir vite se remobiliser et bien travailler cette semaine pour pouvoir faire un gros match samedi."

(Crédit photos: Pierrick Chassine)

FC.Libourne - Stade Bordelais Samedi 9 octobre 2021 - Stade J.A Moueix 19h


 

Commentaires