Franck Vallade: "Ce soir, nous avons une épée de Damoclès au dessus de la tête"

Publié il y a 2 semaines par

Franck Vallade:  Ce soir, nous avons une épée de Damoclès au dessus de la tête

L'ensemble du groupe N3 dans l'attente du résultat des test passés vendredi soir par l'un des joueurs, conduit en urgence à l'hôpital Robert Boulin. Franck Vallade, le coach libournais reste dubitatif face à ce nouvel évènement qui laisse place à un doute légitime.

Ce fût une semaine sans problème au sein du groupe N3...jusqu'à ce dernier entraînement de vendredi soir.

18h30 - Tout l'effectif est en place pour l'ultime entraînement de la semaine. Tous...sauf un.
La nouvelle s'abat comme un coup de massue. Le stafff et les joueurs présents apprennent que l'un des leurs, absent lors du deuxième entraînement de mercredi se sentant deja légèrement fébrile, s'est plaint en fin d'après-midi de forte migraine. Température prise aussitôt par le staff médical, dont le groupe est sous contrôle permanent, le joueur dont nous garderons l'anonymat a été conduit à l'hôpital Robert Boulin pour suivre les test nécessaire à la suspicion de contamination à la Covid19.

S'agit d'un coup de froid? D'une vilaine grippe ou d'une contamination au Covid19? Il faudra attendre les résultats des test pour savoir si le joueur est contrôlé positif ou négatif ou s'il s'agit tout simplement d'une méchante grippe suite à un coup de froid attrapé en voiture en début de semaine. Quoi qu'il en soit...l'entraînement se déroule.

20h30 - Franck Vallade, joint au téléphone vers 20h ne cache pas son inquiétude pour la santé de son joueur et de l'ensemble du groupe N3, staff compris...et pour la suite qui sera donné.La rencontre de demain samedi12 septembre à Poitiers se jouera t'elle ou pas?
"La Ligue a été prévenue, nous confie le coach, qu'un de nos joueurs a été conduit à l'hôpital ne se sentant pas bien du tout...mais je sens que l'on a une épée de Damoclès au dessus de la tête.Nous attendons les résultats pour savoir ce qu'il va se passer. "Il" était lundi à l'entraînement avec nous, ce qui veut dire que si le test est positif, ce que je ne souhaite naturellement pas, ça va être compliqué . Pour le moment, les autres membres du groupe se portent bien...la Ligue nous a dit que sans réponse du résultat d'ici demain on ira à Poitiers, si c'est négatif on joue, par contre si demain matin l'on apprend que c'est positif, le match est reporté car l'on ne peut pas prendre le risque d'aller contaminer les joueurs de Poitiers si d'autres joueurs du groupe sont porteurs non-déclarés. Ce qui est très curieux c'est que Poitiers à eu une suspicion il y a quelques jours et la Ligue ne les a pas fait jouer face au Stade Bordelais, et là...il y a une suspicion à Libourne et la Ligue nous fait jouer (?) parce qu'il y a eu, parait-il, des abus de certains clubs qui n'étaient pas en forme et elle ne veut plus prendre de risque (?) et même s'il y a suspicion le joueur ou les joueurs sont mis en isolement et les autres jouent."

"Jouera ou jouera pas?"
Restons tout de même positifs... en cas de jeu...votre vision sur cette rencontre?

- Franck Vallade: "Nous irons à Poitiers avec la ferme intention de prendre un ou trois points, tout en sachant que ce ne sera pas simple car cette équipe  est solide et expérimentée. Ils ont d'ailleurs failli monter en N2. L'état d'esprit du groupe est très bon...on a bien travaillé...et on est prêts à aller défier cette équipe qui est un ogre de la poule. Nous irons tranquillement, sereinement avec le même groupe qui a gagné face à Chauvigny."

23h50 - SMS de Franck Vallade "Il a été testé négatif, c'est bon...mais "il" reste à l'hôpital pour des examens complémentaires".

Ouf de soulagement...

POITIERS-LIBOURNE samedi 12 19h stade MICHEL AMAND 1 BUXEROLLES

SKRZIPEK, DIA, CASTERA, COUTERRY, CRÉPIN, DOUSSEAUX, FUCHS, GAUTHIER, GEFFRAY,
 
GOSTISBEHERE, JANIN, SAINTE-LUCE, TARBES, TEURLAY, CALANDRAU

 

Commentaires