Envie de participer ?

Chronique d'une mort annoncée...

Publié il y a 2 mois par

Chronique d'une mort annoncée...

On le sait depuis hier mercredi, la FFF a entériné, comme l’on s’y attendait d’ailleurs, l’arrêt de la saison 2020/2021… pour les championnats amateurs. Autrement dit, un fossé est en train de se creuser entre le football amateur et le football professionnel à cause de la « crise sanitaire ». La pandémie risque de finir par diviser les acteurs du monde sportifs.

Il y a un an, les championnats professionnels et amateurs se sont arrêtés, même le sport du dimanche a eu du plomb dans l’aile…Tout le monde était dans la même galère. Les mois ont passé…la crise sanitaire est restée présente, puis les compétitions ont repris…puis se sont réarrêtées de nouveau le 24 octobre.
Mais l’on a redonné un peu d’espoir aux clubs……encore en lice en Coupe de France, qui se sont remis à des entraînements homéopathiques pour relever le défi sur un court délai de préparation et qui, surtout, ont pris soin de respecter toutes les mesures sanitaires imposées et où aucun cluster n’a été signalé les jours suivants, soulignons-le au passage.
En fait il ne s’agissait que d’un mirage en plein oasis vert, voir un miroir aux alouettes avec un saupoudrage de « poudre de perlimpinpin », expression chère au président, non pas de la FFF mais à celui, qui a en charge de gouverner le pays…peut-être, sans gouvernail et entouré d'un équipage qui navigue apparemment à vue.

Alors, il va falloir s’y contraindre, car notre ex-nouveau président de la Fédération Française nous l’a fait savoir par un communiqué daté du 14 mars de l'an de grâce 2021, qu'il y aura dorénavant « le sport qui se regarde à la télé » et celui que l’on ne pourra plus pratiquer.

C'est à croire que l'orsqu'il était enfant et s'arretait avec sa maman, à la sortie de l'école, devant la vitrine de la pâtisserie de Bourbriac (commune des Côtes d'Armor), sa maman n'entrait jamais à l'interieur!
Mais ne sait-il pas que le football c’est l’ADN, des joueurs...des coachs...des dirigeants...des bénévoles et millions de spectateurs assidus ?
Jusqu’à quand tout ce monde sera-t-il en apnée ? Dieu seul le sait…

La FFF qui n’aurait, parait-il,  "pas d’autre solution compte tenu du calendrier où il ne reste que peu de mois avant les vacances", a donc annoncé au clubs amateurs « Une saison blanche » qui se préparent, eux, à quelques mois à « broyer du noir ».

Cette crise de la Covid19 mettra aussi et sérieusement à mal le sport amateur, qui risque de voir se dénouer les liens au sein des associations sportives et des pratiquants.

Mais le football professionnel va, lui, poursuivre allégrement son bonhomme de chemin. Seulement voilà, il devrait se pencher sur la situation dramatique dans laquelle vont se trouver les clubs amateurs et y prêter une très, très grande attention car… le monde professionnel doit bien comprendre et ne devra jamais oublier,
(et nous l’avions déjà fait remarquer), que ce sont les clubs amateurs qui forment ceux, qui plus tard deviendront peut-être un jour des sportifs de haut-niveau.

« Sans les clubs amateurs l’Elite ne sait pas qu'elle va...droit à sa perte ».
Et... si les clubs amateurs venaient à disparaître….?

«Quand tu ne sais pas où tu vas, souviens-toi d’où tu viens» - Proverbe Africain

Maintenant que les footballeurs amateurs (non-essentiels) ont les boules, il ne reste plus qu'à organiser des tournois...de pétanque.

« Rideau ! » comme dit le régisseur du spectacle…lui aussi privé de ses plaisirs. 


Webmaster.

toute l'association

Commentaires