Envie de participer ?

Après leur rencontre face à Bressuire, les pingouins...en embuscade.

Publié il y a 4 semaines par

Après leur rencontre face à Bressuire, les pingouins...en embuscade.

C'est devant un petite chambrée peu réchauffée (250 spectateurs environs),  respectant les gestes barrières et le port du masque (merci public) que les pingouins se sont imposés hier soir à Moueix face à des Deux-Sévriens coriaces qui montrèrent durant toute la première période qu'ils n'étaient pas venus en terre girondine pour faire du tourisme, mais pour essayer d'obtenir un match nul qui leur permettrait d'ajouter un point supplémentaire à leur classement, les hommes de Xavier Benaud n'ayant récolté qu'un petit point en 3 rencontres. 

Première période difficile donc, pour les protégés de Franck Vallade qui, à la mi-temps, pour "se réchauffer", regagnaient en compagnie des Brésuirais...les couloirs des vestiaires...en plein courant d'air, sous le regard médusé du Dr Bézian médecin du club ! Pas de vestiaires pour éviter un risque de contamination, mais...vous pouvez après avoir couru 45 minutes sous la pluie vous retrouver durant 15 minutes en plein courant d'air.
Eh oui Messieurs dames, les règles sanitaires interdisant l'ouverture des vestiaires (pourtant spacieux) aux joueurs (?) mais les autorisant à aller faire leurs courses chez Carrefour à touche-touche aux heures de pointe.  Madame la Ministre des sports a, on peut s'en rappeler, fréquenté des espaces..."mouillés" (elle nagéait comme une sirène)  mais chauds, puis des douches dans des vestiaires...chauffés ce qui lui permettait aussi...de prendre une douche "chaude" et de se changer avec des vêtements "secs", à la fin de son épreuve.
Allez chercher à comprendre! Merci Madame, au revoir Madame.

Ceci étant dit, s

C'eût été dommageable pour ne pas dire inconscient, de penser que le coach libournais, plus malin qu'un renard, allait en rester là (0-0 à la mi-temps) et ne sortirait pas un lapin de son chapeau.
Ce qu'il fit en seconde période en faisant entrer Térence Pinto (qui court plus vite qu'un lapin énervé) et ouvrait le score .1-0 (75')
Les Deux-Sévriens tentaient de réagir mais la défense libournaise tenait bon avec un Tymoteusz SKRZYPEK  en pleine forme qui sauva par deux fois les siens sous les yeux admiratifs de Mickey Granger (gardien des grandes heures libournaises des années 80), bien au chaud dans la cabine de son vieil ami speaker.

Victoire des pingouins (1-0) qui se retrouvent à la 3ème place...en embuscade, à 2 point du leader le Stade Bordelais et...carton rouge pour Madame la Ministre des sports et à Madame la Sous-Préfète qui met en place ses consignes.....absurdes.

 


(crédit photo Sebastien Carlier Sud-Ouest)

Commentaires