R1 Limoges-Libourne : Rendez-vous le 23 mai 2020 pour la fermeture.

2019-2020
News
R1 Limoges-Libourne : Rendez-vous le 23 mai 2020 pour la fermeture.

Publié il y a 2 semaines par

1ère journée de championnat R1: Limoges concède le match nul au libournais. La queue de la détente a bloqué et pourtant...il s'en est fallu de pas grand chose pour briser la porcelaine.

R1 Limoges-Libourne : Rendez-vous le 23 mai 2020 pour la fermeture.

Un point ramené de Limoges pour la première libournaise avec ce match nul (0-0) obtenu en terre Viennoise, chez l'un des prétendant à la remontée en National 3.

Mais les co-équipiers de Kevin Teurlay, capitaine d'un soir, en l'absence de Gérard Roland, blessé, ont réalisé une prestation solide en montrant de bonnes choses et ramènent un point précieux.
Après leur victoire et qualification face Cozes en Coupe de France il y a huit jours, où les tirs ont fusé à 7 reprises, les joueurs ayant étrenné leurs  "permis de chasse" les protégés de Franck Vallade se déplaçaient pour "l'ouverture"...du championnat à Limoges, veille de "l'ouverture de la chasse", mais...les "chasseurs de buts" malgré six cartouches (occasions)  tirées n'ont pas malheureusement pas pu atteindre leur objectif et la porcelaine est retournée intacte au bout des 90 minutes, dans le vestiaire limougeaud. Il faudra donc attendre la fermeture de la chasse à l'accession National 3, le 23 mai 2020 (le sentier est encore long et sinueux) pour  comparer les tableaux.

Franck Vallade :
"Forcément déçu du résultat car quand on est compétiteur dans l'âme, on recherche la victoire que l'on soit à domicile ou à l'extérieur et après....on savait très que l'on était chez un concurrent à la monté car c'est une bête blessée et une bête blessée est toujours dangereuse et l'on s'attendait à un match compliqué mais notre priorité est de jouer et que le groupe s'exprime en prenant du plaisir et c'est ce qu'il s'est passé. Après...il faut marquer, c'est l'aboutissement du football  et malgré les 6 occasions ont a pas réussi à marque r ce premier but libérateur mais en face nous avions une équipe athlétique, bien en place, très disciplinée et une très bonne défense. Et comme en plus, comme disait le regretté André Menaut ' ...le football c'est 50% de talent et 50% de chance...' et ce n'est pas faut...l'état d'esprit y était mais seulement voilà... un coup le poteau, un coup la transversale...un coup une jambe qui traîne. Mais je suis satisfait, malgré tout de ce point ramené. Maintenant concentration sur la Coupe de France et la réception de Boulazac qui s'est imposé hier...à l'extérieur."

Crédit Photos : Brigitte Azzopard (Le Populaire du Centre)

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter