Le 3 août...ZIDANE foulera la pelouse de Moueix !

2019-2020
News
Le 3 août...ZIDANE foulera la pelouse de Moueix !

Publié il y a 3 semaines par

Le 3 août...ZIDANE foulera la pelouse de Moueix !

Il ne portera pas le N° 10...ne sera ni sur le banc, ni dans les tribunes, mais bien sur le terrain. Et c'est avec détermination qu'il entrera sur la pelouse de Moueix, le 3 août, pour disputer une rencontre amicale et de gala face aux U19 des Girondins de Bordeaux.

Après dix années passées à Bergerac, du CFA au Championnat N2 (de 2008 à 2019), entrecoupées de deux saisons chez l'ennemi intime Trélissac (de 2011à 2013), Youssef Zidane 27 ans, a posé, nous dit-il, ses valises à Libourne pour un certain temps.

Rencontre avec le fan du grandissime coach madrilène, à l'issue de l'entraînement à Robert Boulin.

En tant que footballeur également, quel effet celà fait d'avoir le même nom qu’une légende du football?
"Franchement...ce n’est que du bonheur, c’est du plus. Zinédine Zidane est une personne adulée en France comme partout dans le monde où le football est roi...et de ce fait je n’ai jamais eu de remarques négatives ou quoi que ce soit par rapport à mon nom. À chaque fois, c’est plutôt positif et bienveillant."

C’est quelqu’un que tu apprécies ?
"J’adooore...! J'apprécie beaucoup le joueur et l'entraîneur, l'homme en général. C’est une de mes idoles, pas parce que nous avons le même nom, mais parce que j’aimais son style de jeu. C’est une vraie référence pour moi, comme pour beaucoup d’ailleurs."

Quand tu es né, il jouait déjà et plus tard tu as découvert le foot avec Zidane, alors...raconte nous...
J’avais sept ans en 98 quand quand il a gagné la Coupe du monde avec l'équipe de France d'Aimé Jaquet, et après...ses années de gloire correspondent à mes débuts de footballeur. J’étais en plein dans mon cursus de formation...bien sur quelques fois je me faisais un peu chambrer par les autres joueurs avec qui je jouais au foot à l’école...ils m’appelaient ZZ ou Zizou...aujourd’hui encore, on me donne les mêmes surnoms que lui, mais je le prends tout le temps avec beaucoup d’humour.
J’ai grandi avec lui je continue avec son aura (rires)"

Pour t'avoir vu évoluer à Bergerac, on peut dire que tu es à la fois un défenseur dur sur l'adversaire, mais également un butteur. Il n'est pas rare de te voir marquer deux ou trois but par saison...
"C'est vrai...c'est vrai...j'aime bien monter sur les phases arrêtées et essayer de marquer. je l'ai fait et je le ferai encore...chaque fois que je le pourrais"
 

Quelles sont les raisons qui t'ont poussé a quitter un club de N2 et quel a été l'élément déclencheur qui a fait que tu as rejoint Libourne qui est en R1?
" Sincèrement...j'étais en fin de cycle à Bergerac...j'ai vécu de belles années là-bas, mais le projet de Libourne m'a séduit...j'ai aimé le discours du président. J'avais d'autres propositions mais, je dis encore, le projet du club de Libourne m'a plu et comme je ne voulais pas quitter la région...je me suis engagé."
 

Quel sera ton rôle au sein de l'équipe de Libourne? Le coach Franck Vallade t'en a parlé?
"Non...pas encore...mais je suis venu pour jouer défenseur central, mais je suis polyvalent et comme je suis au service de l'équipe...je m'adapterai."

Tu es du genre prévoyant...je crois savoir que tu as déjà pensé à ta reconversion...à l'après foot?
" Oui, tout à fait ! J'ai un projet professionnel et d'ailleurs, le club m'accompagne dans sa mise en place et cela a été très important pour moi car les années passent et il faut penser à l'après-foot. J'en profite pour remercier les présidents Desport et Cena qui vont m'aider à la réalisation du projet et mon but sera de leur rendre...sur le terrain."

Merci Youssef. Les pingouins te souhaite le meilleur dans cette entreprise et "Bienvenue à Libourne".



Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter