Cpe du Monde: France-Brésil (2-1)...vu de Moueix

2019-2020
News
Cpe du Monde: France-Brésil (2-1)...vu de Moueix

Publié il y a 3 semaines par

Comme les Haribo "Le football c'est beau la vie, pour les grands et les petits...!"

Cpe du Monde: France-Brésil (2-1)...vu de Moueix

Au terme d'un match crispant, auquel les jeunes U15 et...les Seniors Féminines des pingouins étaient conviés à assister dans la bodega et participer à une auberge à l'espagnole composée de pizza, poulet froid, chips, boissons gazeuses ou Cristaline (partenaire du club). l'Équipe de France a obtenu sa qualification et éliminé le Brésil grâce à un second but signé par la capitaine Amandine Henry (Henry, second but...c'est peut-être un signe, nous verrons plus bas)...sous les yeux parfois inquiets, parfois confiants des joueurs et joueuses, pour qui cette soirée était organisées, et qui ont souffert tout autant que les Bleues.

Ambiance:

Arrivé 45 minutes (le temps d'une période) avant le coup d'envoi pour ne rater ni la présentation, ni les tapas, voir l'apéro pour les adultes, le gros des troupes, (une quarantaine)  joueuses, joueurs et bénévoles posaient pour la photo souvenir puis investissaient la "Bodega des Pingouins"...et s'installaient pour ne rien rater de la retransmission.

- 55' : Valérie Gauvin qui s'était vu refuser un but à la 23' marque de nouveau...la bodega exulte et donne de la voix avec des  "Allez les bleues, Allez les bleues". Tiens...vous prendrez bien une autre part de pizza!

- 63': la Séléçao hargneuse et combative égalise sur une frappe de Thaisa. "Oh non! Allez, allez...on y croit! Tiens, passe moi des chips et un morceau de poulet, s'il te plait...pourvu que le coq français ne se fasse pas dévorer par les danseuses de samba...!" entend-on dans la bodega.

Le stress était de mise après l'égalisation des coéquipières de Marta la capitaine de la Céléçao, mais la joie et la bonne humeur et les raisons d'espérer se sont réinstallées dans la bodega libournaise dès le second but de l'équipe de France.

- 107': Amandine Henry redonne l'avantage au bleues, et...re- "Allez les bleues, Allez les bleues!" Les nerfs sont à nouveau tendus...entre la poire et le fromage.

- 120' : Mme Beaudoin siffle la fin du match. Ça y est, c'est fini ...."On a gagné, on a gagné!" résonne de nouveau dans la bodega.

La conclusion étant arrivée dans les prolongation, c'est autour de verres remplis de bulles...de Coca ou d'Orangina (secouez-moi, secouez-moi) que l'on fêta le victoire des Bleues.

Merci à Nicolas Gardères "l'ambianceur" et l'équipe des bénévoles du club d'avoir eu cette belle idée d'organiser cette soirée et... rendez-vous pour le 1/4 de finale du vendredi 28 juin.

NB :  Un signe ?

Il a encore fallu Henry pour venir à bout du Brésil. Souvenez-vous, l’été 2006...En quarts de finale, les Bleus emmenés par Zinédine Zidane s’imposent 1 à 0 contre la sélection brésilienne. Et c’est grâce à Thierry...Henry que la sélection tricolore, également vêtue de blanc, s’était imposée, sur un coup franc non pas signé Majri, mais Zizou...on connaît la suite. Cette fois, c’est  Amandine...Henry qui a poussé le ballon au fond un coup franc d’Amel Majri. Une inspiration qui a offert à l’Équipe de France Féminine une victoire de prestige, ce dimanche, en 8ème de finales de la Coupe du Monde Féminines 2019 (2-1).  Un parallèle qui n’a pas manqué d’être souligné de très nombreuses fois sur Twitter et différents médias.

 

 


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter