Un derby sans vainqueur...

2018-2019
News
Un derby sans vainqueur...

Publié il y a 2 mois par

Un derby sans vainqueur...

Le stade Moueix a retrouvé la saveur d'un derby local avec la réception du voisin Grand Saint Emilionnais. Les gradins étaient plus garnis qu'à l'accoutumée avec trois à quatre foisplus de spectateurs qu'à l'habitude pour une rencontre de R2.

Les deux équipes se respectent mais la victoire était bien l'objectif de chaque formation. La première mi-temps a vu le groupe d'Alain Brindor faire le spectacle et Ali Amar Bahida marquer, en battant de près le gardien Silvio Da Silveira (0-1). La seconde période était plus équilibrée. Saint Emilion ayant laissé passer sa chance de faire le break en première période.

Les Saint Emilionnais se faisaient rejoindre sur un lob de Rémy Couttery (1-1 55'). Revenu à égalité, le FC Libourne tentait de prendre le dessus dans son stade mais autour de la 75', c'était bien Saint Emilion qui évoluait assez haut sans toutefois trouver le but. Libourne avait bien quelques occasions dans les dix dernières minutes mais Victor Gustin ajustait bien sa défense pour ne pas prendre de but complémentaire. À la sortie des vestiaires, Alain Brindor se satisfaisait de ce partage des points " C'était un bon match entre voisin. J'ai beaucoup de respect pour Franck Vallade, l'entraîneur de Libourne. Il nous manquait cinq titulaires pour ce match mais mon groupe a plus de maturité que par le passé. Maintenant, nous voulons continuer notre bonne série en passant notre 1/4 de finale en coupe de Gironde." Pour le FC Libourne (7 ème, 23 pts), le maintien est un peu moins acquis que Saint Emilion (4 ème, 26 pts) mais le groupe a trouvé de la stabilité défensive grâce à son gardien Silvio Da Silveiro, titulaire depuis quatre journées. Ce joueur qui est aussi éducateur au club des U13 et fan inconditionnel de l'Olympique de Marseille compte bien apporter sa pierre à l'objectif du maintien "Je m'inspire beaucoup de Baba Tchagouni en équipe 1. On s'entraîne souvent ensemble et lui est d'origine Togolaise, moi Béninoise. Nos pays voisins en Afrique nous rapprochent aussi. Je veux rester jovial et prendre du plaisir avec ce groupe pour nous maintenir définitivement".

Sébastien Carlier  (S-O) 
 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter