OUF...!

2018-2019
News
OUF...!

Publié il y a 2 semaines par

OUF...!

Il fallait avoir les nerfs solides hier soir dans les travées du stade J.A Moueix lors de la rencontre qui opposait Libourne à l'Arin Luzien...Les quelques 200 spectateurs qui étaient venus soutenir les libournais, malgré un vent glacial et une température hivernale, n'en croyaient pas leurs yeux. "C'est juste...pas possible! On a pas de bol ! Mais j'y crois pas..." entendait-on dans l'espace Chami à la mi-temps.

Il faut dire que les pingouins qui dominèrent de la tête et des épaules, les 30 premières minutes se retrouvèrent devant une montagne pyrénéenne difficilement franchissable (le basque est coriace) et lorsque les brèches furent trouvés se heurtèrent, à 5 ou 6 reprises, au dernier bastion...le gardien Urutia Balboza, dans un grand jour et aussi solide que les digues de Saint Jean de Luz, qui la protègent des colères de l'océan Atlantique.

Le dernier quart d'heure le vent tourna et donna froid dans le dos aux supporters libournais, l'Arin Luzien portant 3 banderilles dans le dos de la défense libournaise mais...restaient  "baba" devant Tchagouni, très serein.

45' Mr Hiri, l'arbitre de la rencontre, sifflait la mi-temps et le public allait se réchauffer dans l'espace V.I.P. "Vivement le printemps!".

Au retour des vestiaires, même scénario...et il fallut attendre la 78' pour que sorte, enfin, ce "OUF !" de soulagement, suite une faute (enfin!) du gardien basque qui repoussait le ballon en corner et après un cafouillage dans la défense, l'opportuniste et talentueux Gérard Roland glissait le cuir dans les filets Luziens. 1-0...On respire!

"Tout est possible et réalisable pour obtenir les 3 points nécessaires pour rester en course à la montée", avait dit l'ensemble du club. Et les hommes de Laurent Dauriac qui avaient abordé cette rencontre avec la ferme intention de les ajouter au compteur, ne levèrent pas le pied et repartirent, comme des morts de faim, à l'assaut, avec l'envie de s'offrir une part de gâteau (spécialité basque, rappelons-le). Et à la 89ème Benjamin Geffray doublait la mise, histoire de mettre aux adversaires d'un soir, les nerfs en "pelote" (autre sport et tradition basque).

Score final 2-0. C'est bon pour le moral, comme dirait la Compagnie Créole!

Prochain défi pour les coéquipiers du capitaine Roland, cap sur le Bassin, samedi prochain, pour "LA" rencontre, face à...ARCACHON, le leader.

Stade Jean Brousse. Coup d'envoi : 19h

Les supporters libournais seront les bienvenus...


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter