MERCREDI (après-midi) : "VITE MAMAN..J'VEUX PAS ÊTRE EN RETARD...! "

2018-2019
News
MERCREDI (après-midi) : "VITE MAMAN..J'VEUX PAS ÊTRE EN RETARD...! "

Publié il y a 2 semaines par

Chaque année, dans toute la France les clubs de football ouvrent leurs portes à des dizaines de jeunes footballeurs en herbe. Certaines sont connues pour être de grandes écoles de football car elles assurent à leurs licenciés des entrainements sérieux, basés entre autres sur le physique, la technique, le travail collectif, la tactique ou encore le mental. Celle du F.C Libourne en fait parti....

MERCREDI (après-midi)  :  VITE MAMAN..J'VEUX PAS ÊTRE EN RETARD...!

Bien que créée il y a.....plusieurs années, l'École de Football du F.C Libourne peut s'enorgueillir d'être depuis deux ans, une des meilleures de gironde si ce n'est de la Ligue Nouvelle Aquitaine. Une école structurée pour les petits apprentis-footballeurs de 6 à 9 ans, mis en place par Lionel Marchalant ex-arbitre régional et Responsable d'un centre de formation pour...apprentis.

C'est à la demande de Noureddine Bouachera, élu municipal délégué à la vie associative et à la citoyenneté et lien entre la ville et le club libournais, que Lionel Marchalant, aujourd'hui Assistant Élite N2/N3, à accepté et relevé le défi de la reprendre en main l'école de football ouvertes aux jeunes du bassin libournais et fait en sorte qu'elle devienne plutôt une sorte de "centre de formation" pour les 6 à 9 ans.

Entraînements encadrés par d'anciens joueurs du club comme Simon Adoue (jeune retraité du football national) et d'éducateurs et éducatrice, les rendez-vous sur le pré vert sont à la fois ludiques et conviviaux  offrant un jeu à l’aspect familier car il emprunte sa technicité et son règlement au football de haut niveau sous l'oeil avisé de Laurent Dauriac coach de l'équipe fanion du F.C Libourne. Une école de football qui se compose de deux catégories U6/U7 et U8/U9 encadrées le mercredi par 5 éducateurs et le week-end 5 éducateurs renforcés par des parents de joueurs.

Rencontre avec Lionel Marchalant


 

L'administrateur : Côté compétition comment cela se passe t-il?

L.M - "Les U6/U7 jouent sur les plateaux, organisés par le district Gironde, un samedi sur deux, et les U8/U9 jouent également un week-end sur deux organisés également par le district et les autres week-end où le District n'a rien prévu,nous organisons entre clubs ce l'on a  appelé des "Plateaux Élites", avec les clubs de Marmande, Bergerac, les Girondins, Coteaux Bordelais, Lormont, Portes Entre deux Mers, Trelissac et Cognac, et nous organisons des plateaux entre nous." 

L'administrateur : Les enfants jouent donc au football chaque week-end...

L.M - "C'est cela...alors que dans les autres clubs aquitains les enfants ne jouent qu'un week-end sur deux."

L'administrateur : C'est une de vos volontés?

L.M - " C'est ma volonté...franchement, c'est dans une politique club qui est en fait de pouvoir offrir du football pour tous, et cela correspond avec ce que l'on fait avec les plateaux district, 70 gamins, et ensuite par rapport à ces 70 gamins sortir les meilleurs...les meilleurs U8, les meilleurs U9 que l'ont fait participer à ces tableaux élites.On veut faire travailler la base mais aussi faire progresser nos meilleurs joueurs. Nous essayons de jouer sur les deux tableaux;..et le deuxième tableau, c'est moi qui l'ai créé et cela fait maintenant deux ans que ça fonctionne plutôt bien."

L'administrateur : Justement, comment vous y êtes vous pris pour créer ce Plateau Élites ,

L.M - "Avec ma fonction d'arbitre, j'ai contacté tous les clubs et petit à petit les éducateurs voyant que c'était bien organisé sont venus...au départ, ce n'était que chez nous à Libourne et maintenant nous nous déplaçons à notre tour. Par exemple, il y a quinze jours nous sommes allés à Cognac...Avec Marmande nous avons convenu d'un partenariat privilégié avec par exemple des rencontres en lever de rideau si il y a un Libourne-Marmande et vis-versa, et avec Marmande nous faisons tous les plateaux Élites. Et je dois reconnaître que le fait d'avoir été arbitre m'a permis et me permet toujours, d'entrer dans les clubs. On essaie de fonctionner comme un centre de formation...c'est Noureddine qui est à l'origine de cet état d'esprit en disant, on veut faire une école de football...on veut faire du foot pour tous...donc on vous contraint à en accueillir  70, derrière vous avez des éducateurs pour pouvoir accueillir ces 70, mais, attention, j'aimerai quand même que vous fassiez un foot élitiste avec les meilleurs joueurs (fin de citation) et donc, nous avons créé ces plateaux, hors district." 

L'administrateur : Parlez-nous de l'encadrement..

L.M - " Sur les week-ends, les enfants sont encadrés par 3 éducateurs-arbitres, 1 joueur Théo Lemière et une joueuse de l'équipe féminine Océane Dubreuil  qui s'occupe également de l'équipe féminines B et responsable des U6/U7."

L'administrateur : Avez vous beaucoup de demande d'inscription?

L.M - "Oui...pour tout vous dire, cette année nous en avons refusé une bonne quarantaine...car nous sommes limités à 70...après, quand il n'y a plus de place, il n'y a plus de place. il y a avant le début de saison une pré-sélection, on essaie de prendre les meilleurs joueurs du secteur..après, il reste des places et ce sont les premiers qui viennent qui les ont. On essaie de faire de l'élitisme tout en gardant un socle ouvert à tous. Côté fidélité, une fois que les enfants sont entrés dans les U6/U7, on les garde, sauf si ils arrêtent le foot, jusqu'en U14...automatiquement et ce qui me ravit, et c'est l'avantage d'être à Libourne, c'est la fidélité. Franchement...nous avons un taux de présence aux entraînement de quasi 95%...si ils sont malades ils ne viennent pas et ils s'excusent , mais ils sont toujours là, et à l'heure. je me demande si ils ne disent pas aux mamans ...dépêche-toi maman, j'veux pas être en retard! " 

L'administrateur : Ce qui laisse sous-entendre que les enfants se sentent...encadrés par des gens qui connaissent bien le foot?

L.M - " Tout à fait! Les parents qui ont connu d'autres écoles de football sont, eux déjà, super contents de l'encadrement de l'école de football où les éducateurs sont des gens diplômés...et les enfants voient bien que c'est organisé, structuré... Il y a quatre ateliers et les joueurs passent TOUS par ces ateliers....et les parents nous font un super retour de ce côté là. Lors des plateaux les enfants jouent tous, je dis bien TOUS. L'objectif numéro 1 c'est que...quoi qu'il arrive, quel que soit leur niveau, ils jouent tous, et c'est le cas...et l'objectif numéro 2 , même si ils jouent tous, c'est de faire des groupes de niveaux parce que l'on s'est aperçu que quand ont ne fait pas de groupe de niveau et qu'on les mélanges...fait que ceux qui sont bons ne progressent pas parce qu'ils étaient pénalisés par la technique un peu légère des autres, et les autres ne progressaient pas parce qu'ils se cachaient derrière celui qui était bon et du coup en les mettant par groupes de niveaux, ceux qui sont en difficultés sont obligés de se bouger et voient le travail qui reste à faire pour progresser et ceux qui sont bien arrivent a progresser parce que, quand ils font des passes...on leur remet, ce qui n'était pas forcément le cas avant...et  l'école de foot suit les directives de Laurent Dauriac qui donne des plans de jeu, donne des orientations, pour que ça serve peut-être dans 10 ou 12 ans lorsqu'ils évolueront en première."

L'administrateur : Aujourd'hui... le responsable de l'école de foot que vous êtes...est-il un responsable heureux?

L.M - "Oui...je suis assez satisfait...franchement, c'est une structure assez sympa...je dirai même que  je suis très heureux d'avoir pu monter ce football d'Élites avec des clubs super sympa à jouer et...structurés...quand on joue contre les Girondins, Bergerac, Marmande et les autres cités tout à l'heure, qui sont structurés, des éducateurs qui connaissent vraiment le football...ce n'est pas la foire, c'est  super sympa...et en priorité pour les gamins. Plutôt heureux, oui...heureux."

L'administrateur : Pour conclure, quel seraient vos souhait et désir, si il y en a?

L.M - " Franchement...un synthétique...(rire)...un terrain synthétique à Moueix.... j'espère que les élus de la municipalité liront votre article....ah oui, oui, oui! Vous savez, pour apprendre le foot, rien de tel. Il n'y a pas mieux...une surface jouable quel que soit le temps, plate, sans rebond...ce qui permettrait  également d'éviter l'éparpillement des joueurs sur différents stades libournais lors de nos réunions, et avec un synthétique à Moueix on pourrait faire un vrai  foyer où les gens passent, vivent la passion du foot et s'y arrêtent...pour qu'ils ne viennent pas seulement voir leurs enfant jouer derrière les barrières...vous voyez ce que je veux dire? Créer un esprit club comme l'a fait Saint André de Cubzac, que je prend en exemple... mais.......j'ai entendu que ce sera fait en 2020...mais bon!"

  Finalement, l'école de football, comme les enfants...est en pleine croissance.

AVEC

 

 

 

 


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter